Quels systèmes de freinage sont utilisés sur les vélos ?

Quels systèmes de freinage sont utilisés sur les vélos ?

Avoir un système de freinage adapté est primordial pour assurer la sécurité lors de la pratique du vélo. Cependant, tous les vélos ne sont pas équipés du même type de freinage. En effet, il existe plusieurs systèmes de freinage offrant des avantages différents et répondant à des besoins spécifiques. Dans cet article, vous allez découvrir les différents types de freins utilisés sur les vélos. Comprendre le fonctionnement de votre système de freinage est essentiel pour bien l’entretenir et garantir un freinage efficace. L’utilisation de freins usés peut compromettre la distance de freinage et mettre en péril votre sécurité. Découvrez alors les différentes options de freinage disponibles sur votre vélo.

Le système de freinage utilisant des jantes

Les freins sur jantes, connus sous le nom de freins à patins, sont constitués d’étriers entourant la jante du vélo. Il est possible de distinguer plusieurs types d’étriers : 

Avez-vous vu cela : Quelles sont les règles sécuritaires à respecter en parapente ?

  • Les étriers à tirage central, dotés d’un seul câble d’actionnement au centre de l’étrier, qui étaient couramment utilisés dans le passé, mais offraient un freinage moins performant ; 
  • Les étriers à tirage latéral, montés sur pivots, réputés pour leur réactivité, mais pouvant parfois entraîner un freinage sec et difficile à doser ; 
  • Les étriers Cantilever, composés de deux bras distincts soudés à la fourche, qui offrent un freinage progressif, mais nécessitent des réglages plus complexes 
  • Les étriers V-Brake, similaires aux Cantilever, mais avec un câble d’arrivée sur le côté, connus pour leur puissance de freinage élevée, leur facilité de réglage et leur grande résistance. Les étriers V-Brake sont largement utilisés sur les vélos de ville, les vélos à assistance électrique (VAE) et les VTT.

Visitez ce site https://guide-velo.com/equipement pour d’autres guides concernant le vélo.

Le système de freinage à disque

Les freins à disque sont couramment utilisés sur tous les types de vélos. Ils se composent d’un disque de frein fixé sur la roue et d’étriers serrant le disque lorsque les leviers de frein sont actionnés. Cela ralentit la rotation de la roue. 

Lire également : Pourquoi utiliser un float tube pour pratiquer de la pêche ?

Il existe deux types de freins à disque : hydrauliques et mécaniques. Les freins hydrauliques utilisent des durites et du liquide de frein pour transmettre la pression du levier à l’étrier, offrant un freinage puissant et progressif. Ils sont largement répandus et faciles à régler et entretenir. 

Les freins mécaniques fonctionnent comme les freins sur jantes, avec des câbles reliant les leviers aux étriers. Ils sont moins puissants, mais ils sont plus économiques.

Freins à tambour et freinage par rétropédalage

Il existe d’autres systèmes de freinage positionnés sur le moyeu de la roue du vélo. Les freins à tambour fonctionnent de manière similaire aux freins à disque. Une fois le levier actionné par le cycliste, deux patins entrent en contact avec le tambour, ralentissant ainsi la roue. 

Ces freins sont principalement utilisés sur les vélos hollandais, offrant un bon fonctionnement par tous les temps sans nécessiter d’entretien. Cependant, ils sont lourds et imposants. 

Le rétropédalage est courant sur les vélos hollandais et les vélos de ville. Ils fonctionnent de la même manière que les freins à tambour, mais le freinage s’active en rétropédalant plutôt qu’en utilisant des leviers. Il est important d’entretenir correctement vos freins et de remplacer régulièrement les pièces d’usure telles que les plaquettes ou les patins.

 

Les commentaires sont clos.